Et pendant ce temps-là…#9

Cette brève s’adresse à tous. Ceux qui sont sur le terrain à assurer la continuité des services indispensables, des missions de sécurité, d’accueil téléphonique ou en ligne, de salubrité ou d’aide aux personnes ; ceux qui ont la possibilité de gérer leur dossier chez eux en télétravail ; ceux qui font l’école, ceux qui sont seuls chez eux… Chacun fait ce qu’il peut avec les moyens qui lui sont donnés. Cette brève est là pour nous permettre de rester en contact, informé de l’actualité de chacun, le temps du confinement. D’ici là, restez chez vous autant qu’il est possible.

 

Sur le terrain avec…

Steve Le Briquir, animateur culture et jeunesse à la médiathèque. En renfort et volontaire pour accomplir le portage des repas auprès d’une dizaine de bénéficiaires aux côtés de Nelly Tuvache, il nous plonge au cœur de cette mission essentielle : nourrir les corps et les âmes.

« Nous nous donnons rendez-vous au Centre technique deux fois par semaine. Nous faisons le point avec Caroline Cerri, responsable du CCAS qui supervise notre action. Nous récupérons les repas à la cuisine centrale et nous les livrons entre 11h et 12h30. Nos visites sont toujours très attendues par les bénéficiaires (aînés, handicapés ou convalescents) que nous commençons à bien connaître. Non seulement, ils sont enchantés par la diversité des menus mais aussi par la relation sociale que nous développons avec eux. Quotidien, famille, lecture, nature… Les sujets de conversation ne manquent pas et nous passons un bon moment ensemble. Nous limitons au maximum les risques de transmission en ne retirant à aucun moment notre masque. On se lave les mains avant et après chaque livraison. »

 

L’info + : des histoires pour nos oreilles !
L’équipe de la médiathèque postera prochainement en ligne, des lectures pour les tout-petits sur sa page Facebook. Actuellement, elle prépare sa participation aux journées du Patrimoine : accueil de classes et balades découvertes des richesses architecturales, historiques et naturelles ; les possibles animations estivales ; la création d’une grainothèque…

 

En télétravail avec…

Nicolas Royer. Policier municipal sur le terrain, durant son temps libre il se met à la disposition des personnes esseulées, confinées chez elles, via la ligne d’écoute lancée par le CCAS et Vie Val d’Is, qui compte aujourd’hui 8 bénévoles.

« Je désirais donner un peu de mon temps pour aider les personnes isolées durant le confinement. Depuis mon arrivée à Val d’Isère, je m’attache à tisser du lien social. Et puis, j’adore le relationnel. Ainsi, 1 à 2 fois par semaine, je téléphone à 3 familles recensées auprès du CCAS. Je prends beaucoup de plaisir à discuter avec elles. La plupart des aînés ont la chance d’avoir des enfants qui les aident. Toutefois, je reste à l’écoute autant de temps que nécessaire. Ça leur fait du bien de parler. Je sais que ma mission est réussie quand la personne raccroche avec le sourire. Après cette expérience, je continuerai à prendre de leurs nouvelles. C’est important de garder le contact avec nos aînés. »

 

Sur les réseaux…
Soutenons les producteurs locaux
La petite bulle littéraire, spécial confinement
En avant, les artistes !

Retours aux actus