Et pendant ce temps là… #12

Cette brève s’adresse à tous. Ceux qui sont sur le terrain à assurer la continuité des services indispensables, des missions de sécurité, d’accueil téléphonique ou en ligne, de salubrité ou d’aide aux personnes ; ceux qui ont la possibilité de gérer leur dossier chez eux en télétravail ; ceux qui font l’école, ceux qui sont seuls chez eux… Chacun fait ce qu’il peut avec les moyens qui lui sont donnés. Cette brève est là pour nous permettre de rester en contact, informé de l’actualité de chacun, le temps du confinement. D’ici là, restez chez vous autant qu’il est possible.

Sur le terrain avec…
Joëlle Sergenti, chargée de projet à la Mairie. Alternant télétravail et présence physique au bureau, elle suit, entre autres, l’évolution du projet Trek Nature Grand Paradis Vanoise en collaboration avec Jean-Paul Orange, la Régie des pistes, Val d’Isère Tourisme, les partenaires et prestataires italiens… Échanges, réunions, modifications, aléas… Face à l’imprévu, il a fallu s’adapter en permanence.

« Le temps presse mais le projet avance. Ces derniers jours, nombreux ont été les échanges avec, en plus, Gabriel Blanc (maire de  Bonneval sur Arc) et le Club des Sports, s’agissant plus particulièrement de la variante du parcours passant par Bonneval. La semaine dernière, le guide français Bruno Juan, chargé de détailler l’itinéraire initial a été missionné pour décrire l’étape D bis (« variante ») en se basant sur le travail réalisé par Cédric Bonnevie, directeur de la Régie des Pistes (sa maman est originaire de Bonneval) et sur le même format que les autres étapes. Description, points d’intérêts, dénivelés, temps de marche, profil altimétrique… Depuis le début de cette semaine, tout y est ! La validation du parcours définitif et de la variante via Bonneval va permettre : d’éditer sa brochure, réaliser la table d’orientation, finaliser le site web  (trek-nature.com) géré par Bianca de Val d’Isère Tourisme ainsi que l’application sur téléphone (trek nature Grand paradis Vanoise App officiel). Tout est mis en œuvre pour que, dès cet été, les randonneurs puissent profiter de cet itinéraire en respectant les consignes des différents gouvernements ».

 

Caroline Vérot, agent de surface. Pendant le confinement, elle et ses deux collègues nettoient et désinfectent tout sur leur passage. Ces « tueuses de bactéries » essentielles à la continuité de l’activité communale enchaînent les allers et venues, de bâtiment en bâtiment. Au cœur de la tâche…

« Depuis que les saisonniers sont partis, nous continuons d’entretenir et de nettoyer les locaux à trois, avec Aurélie et Hélène munies de gants, en se répartissant les lieux et les étages. Nous insistons bien, sur la désinfection des portes, poignées et interrupteurs, sans oublier le reste. Deux fois par semaine à la mairie en fin de journée, et au centre technique pendant la pause méridienne. Nous passons également au garage à chenillettes ainsi qu’à la Maison de Val. Nous avons profité des vacances scolaires pour faire le gros ménage dans les écoles, en profondeur, avec l’aide de Sandrine qui travaille à la crèche. Nous retournons à la Régie des pistes, la semaine prochaine. Nous essayons d’intervenir les heures où il y a le moins de personnes présentes dans les salles et bureaux ».

 

Déconfinement, gel mains et essuie-tout dans chaque bureau
En plus des gestes barrières à respecter, les agents ont, pour la plupart, déjà adopté de nouvelles habitudes, soutenues par la collectivité soucieuse de leur sécurité et de leur santé. Dans cette continuité, la commune œuvre et s’organise pour assurer le retour des agents en télétravail dans les meilleures conditions possibles. Ainsi, dans chaque bureau et autres espaces (salle café, salle de réunion, salle copieur, toilettes…) seront mis à disposition des produits désinfectants et des rouleaux d’essuie-tout papier. Il vous est demandé de les laisser à l’endroit prévu, afin de préserver leur bon usage.

 

Sur les réseaux…
Frida Khalo, en toute intimité
Une bibliothèque pour aider les collégiens en difficulté
Des documentaires Netflix disponibles sur YouTube 

Retours aux actus